LA DADA DIE DADA SHE DADA

Les cinq artistes Dada

 

Sophie Taeuber-Arp (1889-1943), danseuse et artiste conceptuelle (Zurich)

Sophie Taeuber, première artiste abstraite de Suisse, est incontestablement une artiste Dada. Elle se produit comme danseuse au Cabaret Voltaire. Elle est connue pour ses travaux textiles, ses masques, ses marionnettes et ses fameuses « têtes Dada ». Sophie Taeuber est cosignataire du Manifeste Dada de Zurich.

 

Elsa von Freytag-Loringhoven (1874-1927) performeuse, poétesse, artiste conceptuelle (New York)

Elsa von Freytag-Loringhoven est une performeuse en avance sur son temps. Elle compte parmi les dadaïstes de la première heure. Ses objets readymades révolutionnaires ont inspiré de nombreux artistes, à commencer par Marcel Duchamp. Elle a également joué un rôle important en tant que muse et modèle.

 

Céline Arnauld (1885-1952), écrivaine (Paris)

Céline Arnauld figure parmi les artistes dadaïstes méconnues, même si son oeuvre est prolifique. Ses poèmes dénoncent les horreurs et l’absurdité de la guerre. Ses textes sont publiés dans des revues parisiennes Dada. Céline Arnauld a également participé à des performances dadaïstes.

 

Hannah Höch (1889-1978), collagiste (Berlin)

Pionnière du photomontage, Hannah Höch développe cette technique dès 1918 avec son partenaire Raoul Hausmann. Elle participe à la Première Foire Internationale Dada, organisée à Berlin en 1920.

 

Angelika Hoerle (1899-1923), peintre/graphiste (Cologne)

Angelika Hoerle est surnommée « la comète du mouvement Dada de Cologne ». Elle côtoie durant quelques mois Jean Arp et Max Ernst. Elle se fait connaître rapidement à travers ses dessins et portraits qui révèlent une certaine fragilité. Avec son penchant pour l’irrationnel, elle est un des précurseurs du surréalisme.

 

 

Les artistes contemporaines

 

De gauche à droite : Judith Albert, Chantal Romani, Ina Boesch (co-curatrice de l’exposition), Anka Schmid, Anne-Julie Raccoursier (Elodie Pong absente).

 

Judith Albert (*1969, Sarnen) vit et travaille à Zurich

L’artiste explore les frontières et les passages à peine perceptibles entre différents états et diverses sensibilités. Souvent, elle se met en scène et travaille avec son propre corps. Son travail a été primé à plusieurs reprises par des prix et des bourses, et elle expose régulièrement tant en Suisse qu’à l’étranger.

→ www.judithalbert.ch

 

Elodie Pong (*1966, Boston) grandit et étudie à Lausanne, elle vit et travaille à Zurich

Dans ses performances, installations et vidéos expérimentales, Elodie Pong s’intéresse aux corrélations entre mondialisation et culture populaire. Elle analyse l’influence des codes culturels et la perception actuelle de l’identité culturelle, politique et sexuelle.

→ www.elodiepong.net

 

Chantal Romani (*1971) a grandi à Lucerne et Modena (It), elle vit et travaille à Zurich

A travers ses vidéos, son travail photographique et ses installations, Chantal Romani approfondit la banalité du quotidien, et aborde des thèmes comme l’identité et les décalages culturels.

→ www.chroma7.ch

 

Anka Schmid (*1961, Zurich) vit et travaille à Zurich

Anka Schmid est reconnue en tant que scénariste et réalisatrice de films documentaires et de fictions. Elle a reçu de nombreuses distinctions pour ses films. Comme artiste vidéaste, elle collabore avec d’autres artistes dans des domaines variés.

→ www.ankaschmid.ch

 

Anne-Julie Raccoursier (*1974, Lausanne) vit et travaille à Lausanne et à Genève.

Après son diplôme de l’Ecole Supérieure d’Art Visuel de Genève, l’artiste suisse romande obtient un Master of Fine Arts in Critical Studies à Los Angeles. A travers la vidéo, la photographie et l’installation elle s’intéresse de près à la différence des genres, à l’identité, à la culture du divertissement et à ses rituels. Anne-Julie Raccoursier a reçu de nombreuses distinctions dont le Prix fédéral d’art en 2005 et 2008, et le Prix culturel vaudois Arts visuels en 2014.

→ www.sikart.ch